Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info


[accueil]  [menu]  [marions-nous !]  [chercher]


2019-01-07 11:12

Édito : Reprenez le contrôle de ce que vous lisez (ou ne lisez pas) !


Avec les réseaux sociaux et de leurs algorithmes, vous n’avez plus le choix généralement (à moins de « tripatouiller » dans les options) pour voir en priorité les informations de sources que vous avez choisies. Ce qui est souvent mis en avant, c’est une information sans grand intérêt parce qu’elle fait appel à des instincts primaires chez de nombreux utilisateurs qui y ont porté de l’attention. Des petits malins ont bien compris comment tromper les algorithmes pour faire passer leurs informations en premier, à coup de robot logiciel ou d’ « armée » humaine spécialisée. Des informations pas forcèment fiables, parfois destinées à manipuler le public. Alors que d’autres informations fiables qui pourraient vous intéresser ne vous arriveront pas. Arrêtez cette « malbouffe » pour votre cerveau, retournez à une alimentation intellectuelle plus saine !

En 1999, les premiers flux RSS ont fait leur aparition. RSS signifiant Rich Site Summary, RDF Site Summary ou Really Simple Syndication, selon les personnes. Disons qu’il s’agit de « syndication vraiment simple » sous forme d’un fichier XML que les sites Web bien élevés proposent afin de signaler l’arrivée d’une nouvelle page, généralement avec son adresse, son titre et, éventuellement, une petite introduction ou l’article complet. Les internautes peuvent s’abonner à différents flux RSS en utilisant un logiciel ou un service en ligne, dit reader. Les articles apparaissent dans un ordre chronologique ou anti-chronologique, de manière brute, sans filtre, sans intervention extérieure qui vous enferme dans une « bulle » où les autres idées que les vôtres n’ont pas leur place. Pendant quelques années, le RSS (et son cousin Atom) a été populaire.

Puis les géants du Web ont voulu accroitre leur mainmise sur le Web. Ils ont supprimé les fonctionnalités RSS de leurs outils et de leurs sites Web, rapidement singés par d’autres. En 2012, Apple a retiré le support du RSS dans Safari. La même année, Twitter a supprimé les fonctionnalités RSS de son API. L’un des lecteurs en ligne les plus populaires, Google Reader, a été arrêté en 2013, Google estimant que son réseau social Google+ pouvait remplacer avantageusement le RSS (en ce qui nous concerne, la décision de Google nous a ammené à… moins nous connecter à ses services). Désormais, c’est Mozilla qui supprime le lecteur intégré au navigateur Web libre Firefox. Parce que ce serait un gros travail de mettre à jour l’outil alorsque le nombre de personnes qui suivent des flux RSS a chuté. En 2011 déjà, le bouton RSS avait été supprimé du navigateur, pour la même raison, participant à l’oubli. Une traitrise, selon nous : Mozilla ne devrait-elle pas, au contraire, faire le forcing pour un retour des flux RSS et éviter la centralisation du Web ? La solution pour les utilisateurs qui veulent du RSS au sein de Firefox sera d’utiliser un add-on. Ou d’utiliser un autre logiciel ou service en ligne. Attention, certains se sont inspirés des réseaux sociaux et mettent en avant les flux qui ont le plus d’abonnés chez eux !

Si vous voulez (re)commencer à suivre des flux RSS, nous vous proposons les nôtres :
Ce site : [RSS]
The First Company : [RSS]
Manger Bouffer : [RSS]
PVG24 : [RSS]
WC Actus : [RSS]

À vous de compléter la liste avec d’autres sources !



Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook

Twitter

Google+

LinkedIn

Reddit


[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  [since 1997]