Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

[accueil]  [menu]  [marions-nous !]  [chercher]


2006-07-12 00:00

HD VMD : un lecteur laser vidéo haute définition à 100 dollars dès septembre 2006 ?


Le remplaçant en haute définition du DVD-Video fait presque figure de serpent de mer. Tous les regards sont braqués sur deux concurrents : le HD DVD du camp Toshiba (Microsoft...) et le Blu-Ray Disc de Sony (utilisé aussi par la PlayStation 3). Un combat de titans donc. Mais les appareils ne sont pour ainsi dire pas disponibles, à part quelques rares exceptions au prix inabordable : plus de 600 euros. Mais voilà que sort de nulle part un troisième standard, le HD VMD, dont les lecteurs sont annoncés pour septembre à 100 dollars seulement...

prototype

Les lecteurs HD DVD et Blu-Ray Disc sont coûteux car ils utilisent des nouvelles têtes de lecture au laser bleu, de longueur d'onde plus fine que le laser rouge des DVD-Video traditionnels et qui permet donc une densité de stockage plus importante. Partant de ce constat, la société New Medium Enterprises (NME) a cherché une solution économique permettant de conserver le laser rouge pour la vidéo haute définition (jusqu'à 1080 lignes). L'astuce est simple : il suffit d'utiliser plus de couches de données que sur un DVD-Video (qui n'en contient que deux). Le HD VMD (Versatile Multilayer Disc), c'est son nom, utilise ainsi quatre couches actuellement, mais il serait possible d'aller jusqu'à huit, tout en gardant une même épaisseur de disque. L'idée n'a rien de nouvelle, elle date même de plusieurs années, mais NME assure que sa mise en œuvre est propriétaire et n'a rien à voir avec les prototypes montrés jusqu'ici par des concurrents. Résultat, sur un disque de 12 cm de diamètre, il serait possible de stocker jusqu'à 48 Go de données (lues à 40 Mbps max.), soit autant qu'un Blu-Ray Disc. Mais le concepteur reconnaît qu'à terme le laser bleu s'imposera, le prix des têtes de lecture baissera et, alors, lui aussi l'adoptera pour son HD VMD. A la clef, une capacité de 200 Go ! Dans le même temps, les lecteurs HD DVD et Blu-Ray Disc pourraient, à l'inverse, recourir à une solution multicouches pour gagner eux aussi en capacité...

shinco

Une modification logicielle
En attendant, la meilleure nouvelle reste le prix annoncé pour les lecteurs HD VMD : entre 100 et 250 dollars seulement ! Les films enregistrés seront eux proposés entre 15 et 25 dollars (alors qu'aux formats concurrents, ils coûteront de 25 à 35 dollars). En effet, avec le HD VMD, les usines de pressage ne devraient faire qu'une modification mineure sur leurs machines, alors que le Blu-Ray Disc nécessite carrément de nouvelles machines. Combien d'années faudra-t-il attendre pour trouver ces lecteurs dans les magasins ? Zéro ! NME annonce un lancement en septembre en Europe (France, Royaume Unis, Allemagne, Italie), aux États-Unis, en Chine et en Inde. Comment se fait-il que nous n'en ayons pas entendu parler avant ? La société explique qu'elle attendait d'être prête, contrairement à d'autres sociétés moins sérieuses. Mais le scepticisme reste de rigueur, d'autant que NME nous est inconnue... Pour nous convaincre de sa technologie, la société nous montre un disque transparent exploitant, paraît-il, sa technologie : « Believe it or not ! » (croyez-le ou non !). Visuellement, il n'y a rien dessus (sauf les traces de doigts du voisin...). Comment vérifier que ce disque contient bien des données sans pouvoir l'insérer dans un lecteur ? Il est en tout point similaire à ces disques de plastique qu'on trouve dans les cloches de CD-R vierges pour les protéger. Lorsqu'un (autre) disque est inséré dans un lecteur Shinco, les doutes ne se dissipent pas, au contraire : le menu affiche en gros « EVD », le standard de disque optique chinois créé pour éviter de payer les royalties du DVD. Re-explication : la seule nouveauté du HD VMD est l'utilisation de plusieurs couches de données sur le disque, tout le reste est standard. Les lecteurs pour PC sont signés Asustek, ils sont quasi-identiques à ses lecteurs DVD-R, la partie software ayant été modifiée. Les chips de décodage HD des platines de salon sont eux aussi le résultat d'une modification logicielle et proviennent de ST Microelectronics, Sigma Design, LSI... Au final, l'appareil lit les disques DVD, DVD +/- R, DVD +/- R DL, DVD-RW, DVD-RAM, CD, CD-R, CD-RW. Il supporte les codecs vidéos MPEG-1, MPEG-2, DivX (MPEG-4), H.264, VC-1 (HD WMV9/WMV). Du côté des codecs audio, on trouve Dolby Digital (Plus/DTS), WMA, MP3. Le format de fichier a été mis au point par RCA, qui s'était déjà occupé, entre autre, de celui de la Xbox.

disque

Une chance de s'imposer ?

Les appareils enregistreurs et réenregistreurs sont prévus pour le troisième trimestre 2007. Selon nos sources, le prix pourrait s'établir à 500 dollars, soit moins chers que le prix d'un simple lecteur aux standards concurrents si leurs prix ne baissent pas d'ici là ! Le HD VMD apparaît alors comme une solution de stockage économique. Et pourrait permettre de copier les films des standards concurrents à moindre coût. A condition que leur cryptage soit cassé d'ici là. D'ailleurs, HD VMD utilisera le fameux AACS, tout comme ses concurrents. Mais le procédé n'étant pas encore finalisé, les prototypes utiliseraient un algorithme CPPM modifié. Ajoutons que les disques seraient « zonés », une condition sine qua non pour que les majors sortent leurs films au format du troisième standard. Ce n'est pourtant pas le cas pour le moment, toutes préférant miser sur le Blu-Ray Disc ou le HD DVD. Le nombre de titres occidentaux disponibles au départ risque donc d'être très réduit, or c'est son catalogue qui permet à un standard de décoller. Le HD VMD aura des films chinois ou de Bollywood, c'est une certitude et le format pourrait s'imposer en Asie. Chez nous, rien de moins sûr. Il faudrait qu'une major déclenche le cercle vertueux. NME sous-entend qu'une annonce pourrait être faite à ce sujet dans les deux prochaines semaines. On attend de voir pour le croire. Même si sa solution est séduisante, la « petite » société anglaise risque d'avoir bien du mal pour s'imposer face à Sony et Toshiba.

lecteur 1

lecteur 2




Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

[homepage] [RSS] [archives]
[contact & legal & cookies] [since 1997]