Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

[accueil]  [menu]  [marions-nous !]  [chercher]


2003-08-01 00:00

Réponse aux accusations de Hackerz Voice


Réponses de O. Aichelbaum aux commentaires de Tommy Lee sur l'article paru dans le numéro 9, page 4.

Texte en vert : Pirates Mag'
Texte normal : Tommy Lee
Texte souligné : Olivier Aichelbaum

Nous sommes tous déçus et très peinés, d'autant plus que nous lui avions proposé notre soutien au moment ou il connaissait des difficultés

Vous écrivez pourtant le contraire dans votre deuxième hors-série (cf. p. 34 - à ce propos, votre rectificatif est lui aussi faux, puisque c'est à votre autre publication L'autre Web que nous avions proposé un "échange publicitaire").

Non, nous ne piratons pas nos lecteurs, bien évidemment !!

Nous y reviendrons tout à l'heure.

Et puis ce serait pas très sympa de jouer au ping pong avec un journal qui paraît tous les 25 ans.

Nous avons suspendu la parution du magazine pendant 1 an, mais nous n'avons pas arrêté notre travail d'enquête pour autant. Nous préférons privilégier la qualité à la quantité.

Encore une fois ce qui se passe ces jours-ci autour de la faille majeure découverte par Fozzy, rend encore plus ridicule des phrases comme " Les articles publiés dans Hackerz Voice sont souvent truffés d'erreurs grotesques et sont la risée des informaticiens, notamment sur l'Internet ".

Nous avons écrit "souvent". Ce qui ne veut pas dire "toujours". Certes il y a la découverte de Fozzy (semblable à celles qui surgissent régulièrement, plus graves, chez Hotmail et d'autres). Mais à côté de cela, combien d'erreurs ? Je trouve scandaleux d'écrire qu'on recharge les Télécartes en les mettant au réfrigérateur !

Nous ne pouvons pas publier ici sans son accord les échanges de mails que nous avons eu, mais ils sont édifiants, Tommy Lee donne son accord pour que ces échanges soient rendus publics, donc demandez lui : acbm@acbm.com, il est facile d'écrire que nous ne répondons pas, osera t il vous dire qu'il n'a pas reçu mes mails de réponse ?

Il y a bien eu réponse aux mails qui se contentaient de proposer une interview par ICQ. Nous n'avons reçu aucune réponse précise à des questions précises. Où sont-elles ? Nous serions très heureux de connaître enfin vos explications concernant ces piratages en série !

Saint-Emilion et O.A.

On est pas concurrent, et c'est qui se Saint-Emilion, pourquoi il m'a jamais contacté ? il a pas de doigts ?

Saint-Emilion s'est chargé de la partie technique de l'article. Et je vous ai contactés personnellement. Car, ici, conformément aux règles en usage dans notre métier, nous donnons systématiquement la parole aux personnes dont il est question dans un article.

Hackerz Voice n'a toujours pas cette politesse élémentaire.

Ca c'est typique de la façon de procéder d'Aichelbaum, il nous envoit des soi-disant droit de réponse, il sait très bien qu'il en a pas le droit, au lieu d'aller en justice il préfère ne rien faire pour pouvoir écrire ça dans son canard.

Plutôt que de devoir aller au tribunal et publier un droit de réponse, votre directeur de la publication a finalement préféré faire un correctif partiel dans votre deuxième hors série (et il a suggéré que nous écrivions nos remarques dans Pirates Magazine, ce que nous avons fait).

Aux logins que vous souhaitez pirater ! c'est de l'incitation à la piraterie, qu'il essaie de nous mettre sur le dos, il est écrit dans l'article : " Ok, si vous lisez ces lignes, c'est bien parce que vous voulez retrouver un mot de passe, le votre évidemment... ", admirez le détournement J , il a le culot de rajouter "on rappelle que c'est illégal", ben pourquoi tu fais la manip alors ? en écrivant sciemment que tu le fais pour pirater et non pas pour récupérer un mot de passe égaré ?

Ne jouez pas avec les mots ! En suivant vos instructions, un utilisateur honnête qui veut retrouver un mot de passe perdu, ne retrouve pas son mot de passe, mais se fait, en plus, pirater son email secondaire. Et il en est de même pour la personne qui voudrait utiliser ces informations à mauvais escient.

Dans deux encadrés bien gros, "La réaction de Hotmail" et "La réaction de Yahoo", qui disent en substance : faut pas donner son mot de passe sur Internet". Yo ! Ah ouais ? je savais pas. Deux grosses banalités, mais qui donne l'impression aux lecteurs que Yahoo et Hotmail sont avec lui contre nous.

Relisez bien votre numéro 2 : vous, vous avez écrit qu'il fallait envoyer ses mots de passe !

Au fait dans la réaction de hotmail il a oublié d'enlever "Nous savons qu'un compte recueille les mots de passe " ah bon ben alors ?

"et nous avons pris des mesures". Pourquoi retirerions-nous cette phrase ? Hotmail, l'une de vos victimes, a le droit à la parole !

Encore son langage judicaire à l'extrême, ce type ne fait que répéter " zallez aller en prison, zallez être condamné " Jaloux un point c tout.

Vous avez publié une information fausse et dangereuse pour vos lecteurs. Je ne vois pas en quoi je serais jaloux.

2. on écrit dans le courrier des lecteurs " Un lecteur étourdi nous envoit cette étrange missive. Dans votre numéro 2 de HZV, vous expliquiez comment retrouver son password oublié en écrivant à certaines adresses. Il se trouve qu'en suivant votre méthode (il faut donner son second password) on peut se faire pirater son nouveau compte e-mail. Quelle est votre explication ?" On a donc repris quasiment tout son mail du 9 mai (voir plus haut : Bonjour, Dans votre numero 2 de HZV, vous expliquiez comment retrouver son password oublie en ecrivant a certaines adresses. Il se trouve que les personnes qui ont suivi vos conseils, se sont faites pirater leur nouveau compte email (car il fallait donner son second password) ! Quelle est votre position sur cette affaire svp ? "

Comparez le texte que je vous ai envoyé et celui qui a été publié : ce ne sont pas les mêmes ! Le courrier que vous avez publié n'est pas le mien, mais bel et bien celui d'un de vos lecteurs victimes de vos agissements (à moins que vous ne bidonniez le courrier des lecteurs aussi ?).

Oser dire qu'on refuse de répondre, il pouvait pas installer un icq sur une machine indépendante ? j'aurais piraté son autoexec.bat ? tss tss

Nous sommes libres de ne pas vouloir installer ICQ. Les questions étaient précises, une réponse précise par mail aurait fait l'affaire. Nous avons même proposé de vous appeler, à Paris, à Madagascar ou ailleurs, à nos frais.

Maintenant concernant l'affaire Linux mag, oui c'est vrai un article a été pompé, cf. Notre article dans hzv7. Si on a été abusé, on l'a dit à chaque fois dans le journal sans jamais rien vouloir dissimuler.

Ah bon ? Avez-vous parlé de l'article de Kitetoa repris sans autorisation de l'excellente revue Transfert ? Avez vous évoqué la plainte de Sauron concernant un article repris de AllianX 1 ?

Ce qu'Oa oublie de dire, c'est que le bout d'article pompé l'a été dans le cadre d'un concours, c'est un texte envoyé par un lecteur, et non un article de la rédaction.

Courrier de lecteurs ou articles de vos journalistes (voir exemples ci-dessus), le constat est le même : vous ne vérifiez ni vos informations, ni leur copyright.

Regardez bien, c'était un article paru dans Netoscope, rien à voir avec acbm, oui effectivement Damien a écrit pour les publications Acbm. Il essaie d'amalgamer tout cela pour faire style genre c'est lui qui a été attaqué.

Relisez bien l'article : "collaborateur pigiste", nous rappelions que Damien travaillait dans notre journal, parmi d'autres, pour montrer que nous étions sûr de notre information.

Le pire c'est qu'il écrit qu'on a de la chance de pas être attaqué alors que Damien n'a jamais eu l'intention de nous attaquer.

Damien a eu pitié d'une petite équipe de "djeunz". Il a préféré passé l'éponge et c'est tout à son honneur. Mais s'il avait pu deviné que vous deviendrez coutumier du plagiat, je ne sais pas s'il aurait agît de la même façon.

... et avec un meilleur rapport qualité prix
Son obsession du rapport qualité prix, OA pour juger de la qualité d'un journal, Yo ! super méthode Qualité = prix divisé par nombre de caractère


En tant que lecteur forcé des différentes publications, je trouve que le Linux Magazine (HS8), où vous avez pris un article sans autorisation, offre un meilleur rapport qualité prix que votre magazine. Mais je peux même limiter ma comparaison à la qualité si vous voulez...

Ah oui : j'oubliais, vous remarquerez dans l'article, le dessin, avec le panneau "club piratage", sûrement une allusion à Zi HackAdemY, ben Olivier, t'es jaloux ?

Encore et toujours cette volonté de faire croire que vous êtes les premiers ! Votre école vient d'ouvrir. Des clubs de hackers (citons le CCC) existent depuis les années 1980, voire avant. Enfin, je suis journaliste, je n'ai jamais envisagé de devenir "proviseur" (c'est un dur métier).

Bon alors on va rétablir la vérité. La commission paritaire n'est nullement obligatoire pour paraître, sa principale utilité est de faire baisser le taux de TVA sur les envois aux abonnés. A la rigueur c'est important pour un quotidien, mais pour un bimensuel (ou un euh.... comment on appelle un journal qui parait une fois tous les trois ans ?) ca doit rapporter 3 francs cinquante environ ?

(Passons sur le fait que vous racontez n'importe quoi concernant la "TVA sur les envois aux abonnés"). Avec un magazine à 20 F, vous pouvez vous passer de la commission paritaire. A 12 F seulement, nous ne pouvons que difficilement faire vivre nos publications sans le régime économique "presse". Il faut aussi ajouter que de la commission paritaire dépendent les cartes de presse des journalistes, etc.

Pour en revenir au fond du débat, à savoir l'affaire de vos lecteurs piratés, nous avons de nouveaux éléments. Puisqu'en privé, les mails semblent ne pas bien circuler, je vais vous demander publiquement votre avis (pour publication dans notre prochain numéro) :

Après étude de logs (etc.), nous pensons être remontés à la personne qui a piraté les mails de vos lecteurs (R., 15 ans, nous avons ses coordonnés, mais la loi nous interdit d'en dire plus puisqu'il s'agit d'un mineur). Est-ce que cette personne a un lien avec votre rédaction ? Votre société fait-elle travailler des mineurs de moins de 16 ans ?

Voilà, j'espère avoir répondu à vos objections. Je reste à disposition de ceux qui ont des remarques à formuler.

Olivier Aichelbaum,
Pirates Magazine

PS Important : sachez qu'un "hacker" n'est pas un "pirate informatique", il faut arrêter cet amalgame ! Un "hacker" est un bidouilleur, au sens noble du terme.

PS2 : Tommy, tu m'as envoyé un mail concernant notre article, je peux le rendre public ?





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

[homepage] [RSS] [archives] [legal & cookies] [since 1997]