ACBM - Le Virus qui vous défend !Retour à l'accueilLes brèvesLe magasinContacts Ecrire dans le virus Liste de diffusion Petites annonces Les concours
(16/04/2012)

Une puce SIM gratuite pour votre téléphone portable


Certains opérateurs vous proposent une puce SIM pour une quinzaine d'euros en formule prépayée (avec un peu de crédit), mais c'est la guerre commerciale et d'autres sont prêts à vous fournir gratuitement un sésame en espérant que vous passerez ensuite des communications en utilisant leur service. Pourquoi ne pas en profiter ?
Patrick Gueulle et O. A.


Les puces citées dans cet article seront reçues chez vous, les frais de port étant offerts en plus. Mais il est arrivé à un de nos correspondants en France de recevoir dans la rue une puce Orange (offre M6 Mobile) devant l'entrée d'un concert organisé par M6. En France, vous devez envoyer un justificatif d'identité à votre opérateur, c'est la loi. Parenthèse technique : avec Ortel, Lebara et Lycamobile, le réseau de l'opérateur français partenaire (respectivement Orange, Bouygues et Bouygues) déclenche une authentification lors de chaque inscription, exactement comme quand il accueille une carte étrangère en roaming.

Lebara en France propose divers formulaires sur son site pour commande une SIM gratuite. Parfois le formulaire demande un numéro de pièce d'identité, parfois non. La carte arrive par la poste depuis l'Angleterre. La bonne surprise, c'est que même si on « oublie » de faire la procédure d'activation (avec justification d'identité) on a son numéro de téléphone, car il est imprimé sur le courrier. Du coup, on peut recevoir immédiatement des appels et des SMS, sans nécessité de recharger. D'après les conditions contractuelles, cela doit durer 3 mois. On peut « tuer » la messagerie une bonne fois pour toutes en envoyant ##002#, une commande normalisée du système GSM, mais qui ne marche quasiment jamais avec les formules prépayées. Une bonne chose, car tant que l'on n'active pas la carte, on ne peut pas écouter ses messages (à plus forte raison si on n'a pas de crédit...). Les tarifs peuvent être intéressants dans certaines configuration si vous décidez de payer, mais attention aux frais du coût de connexion de 0,15 euros par appel sortant.
Parenthèse technique : la SIM Lebara est très basique, sans mécanismes compliqués de reroutage des appels par SIM Toolkit ou call-back. Tout se fait probablement par CAMEL, au niveau du réseau (Bouygues), tous les appels semblant transiter par Londres.
Lebara

Ortel Mobile en France envoie gratuitement une carte de type USIM (3G), mais qui fonctionne parfaitement dans les vieux (et même très vieux !) GSM. La puce vient avec une recharge de 2 euros offerte. Mais elle n'est utilisable qu'une fois le contrôle activé. Sans cela, on ne peut quasi rien faire. A la limite, appeler le 290, qui est un numéro gratuit d'Orange servant à récupérer des paramètres techniques. On ne connait même pas son numéro tant que l'on n'a pas activé la SIM. On a quatre mois pour le faire, à compter de l'acquisition de la carte. Le crédit initial est valable 21 jours et, après le dernier appel payant, la ligne reste utilisable en réception pendant à nouveau quatre mois sans recharger.
Ortel Mobile

Chez Lycamobile, c'est différent pour sa SIM gratuite : la manoeuvre USSD *132# permet de prendre connaissance du numéro mais, attention, elle n'est utilisable qu'une fois et ce numéro est neutralisé (il sonne dans le vide lorsqu'on l'appele) tant que la carte n'est pas activée. Quinze jours après sa première insertion dans un téléphone, une carte Lycamobile non activée est rejetée par le réseau en théorie. En pratique, trois mois après elle est encore active...
Parenthèse technique : si Lycamobile utilise le réseau Bouygues en France (en mode dégroupé, d'ailleurs), sa carte SIM s'identifie à l'étranger comme ayant été émise par l'opérateur néerlandais Libertel. Une SIM « intelligente » et à double IMSI donc, ce qui n'est pas si courant ! Une fonction SIM Toolkit permet même de forcer manuellement le mode France ou le mode roaming (et vice-versa) si le basculement automatique pose problème.
Lyca Mobile

En France, Free propose une carte SIM gratuite à ses abonnés ADSL (dont l'identité est déjà connue de la société donc). Mieux : elle offre 2 euros de communications par mois. A l'heure actuelle, il n'est possible de commander qu'une seule puce. Le service presse de Free n'a pas souhaité répondre à nos questions sur la levée de cette limitation.

En Belgique, Mobistar propose habituellement des SIM Tempo gratuites (il existe plusieurs formules). Parfois la société offre quelques euros de communications si vous confirmez ensuite votre identité (cela n'est pas obligatoire en Belgique). Votre numéro restera actif, en théorie, si vous dépensez pour un acte quelconque (appel, SMS, MMS, portail mobile Mobistar...) tous les trois mois. Si vous ne le faites pas, votre carte sera suspendue un mois (un SMS vous en avertira) tout en permettant de recevoir encore. Il vous faudra passer une communication pour sortir de cette situation, sinon votre SIM sera désactivée, ainsi que son crédit éventuel. Cela, c'est pour la théorie. En pratique, nous avons vu des cartes SIM rester valables plus d'un an...
Mobistar

En Belgique toujours, TMF Mobile offre une SIM gratuite. Par contre, si une première recharge d'au moins 10 euros n'est pas effectuée dans les 31 joues, la carte est désactivée. En attendant, vous aurez un numéro gratuit pour recevoir des appels pendant un mois...
TMF Mobile


Tous les ouvrages de Patrick Gueulle