Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

[accueil]  [menu]  [marions-nous !]  [chercher]


2016-01-07 21:31

La fin du piratage de jeux d'ici deux ans ? Peu probable


FIFA 16 et Just Cause 3 ne semblent pas avoir été piratés jusqu'ici, soit quatre mois après la sortie du premier. Le groupe chinois 3DM explique que la protection est trop compliquée et que le cracker maison a failli... craquer et abandonner son travail. En cause, les routines de Denuvo (créées par la société autrichienne Denuvo Software Solutions) qui empêchent de modifier le code exécuté. Et Sister Bird (aussi connue sous le pseudonyme de Phoenix), la responsable de 3DM, d'expliquer qu'elle craint la disparition des jeux gratuits, comprendre piratés, d'ici deux ans du fait des technologies de cryptage ; une annonce relayée en masse par les médias.
Nous ne partageons pas ce point de vue, et ce pour deux raisons. D'une part, jusqu'ici les protections anti-copie sont toujours tombées avec le temps, même si certaines ont posé plus de problèmes que d'autres. Si 3DM n'y arrive pas, d'autres y arriveront sans doute en imaginant une nouvelle piste. D'autre part, le marché se dirige justement vers la gratuité organisée, le free-to-play. Des fortunes se sont créées avec des jeux librement jouables (en ligne ou copiables) pour lesquels des contenus sont vendus ensuite. D'ailleurs, les grands éditeurs sont également sur le coup, on pourrait citer d'autres versions de FIFA en exemple.
Nick Larsen


Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

[homepage] [RSS] [archives]
[contact & legal & cookies] [since 1997]