Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

[accueil]  [menu]  [marions-nous !]  [chercher]


2015-06-04 00:00

Exclusif : Des téléphones en liste rouge dévoilés chez Free


Les opérateurs français de téléphonie sont dans l'obligation de proposer, gratuitement, un service de liste rouge, permettant à leurs abonnés de ne pas voir leurs coordonnées rendues publiques si tel est leur souhait. Parfois, cette confidentialité vole en éclat. Cette fois, à cause de Free.

Comme chez d'autres sociétés dans le passé (SFR et Bouygues selon PC Inpact, Virgin Mobile selon MacBidouille...), le problème vient de l'outil en ligne fourni par l'opérateur pour vérifier si on peut devenir client chez Free. En indiquant une adresse postale, on obtient le numéro de téléphone accompagné du nom du client précédent ou actuel, y compris parfois si ce client avait demandé à son opérateur d'être sur liste rouge.
Contacté - et sans même nous avoir demandé le moindre exemple de numéro concerné - l'opérateur Free nous indique que ces numéros affichés sur son site sont issus d'une base des numéros inactifs des opérateurs, gérée par l'opérateur historique Orange (ex-France Telecom). Pourtant, Free a appelé un de ces numéros prétendus inactifs et parlé avec son détenteur pour lui proposer de... redevenir son client. Semblant botter en touche, Free nous demande si nous avons contacté Orange. Certes, mais la question serait plutôt de savoir si Free a, elle aussi, contacté son interlocuteur personnel chez Orange pour régler le problème, si tant bien est que Orange est vraiment impliquée. Car c'est Free, et non Orange, qui continue d'afficher publiquement des données confidentielles tout en ayant été informée d'un problème. Une société plus soucieuse de la vie privée aurait désactivé tous les affichages en attendant de régler ce problème. Et, d'ailleurs, si les numéros sont considérés comme inactifs par Free, pourquoi révéler publiquement le nom du prétendu ancien propriétaire (en réalité, parfois le propriétaire actuel donc) au lieu d'afficher le seul numéro de téléphone en ligne pour limiter les dommages ? Pour se dédouaner un peu plus, Free ajoute qu'« il faut connaitre l'adresse pour retrouver ce numéro ». Or des adresses peuvent se trouver dans plusieurs fichiers accessibles à tous, les listes d'électeurs par exemple.
Nous ne savons pas combien d'usagers du téléphone en liste rouge sont touchés, ni depuis combien de temps. Le problème ne semble pas se manifester dans le cas où Free peut utiliser la fibre optique à l'adresse indiquée. A l'inverse, le problème semble concerner des personnes qui avaient une ligne téléphonique classique désormais inutilisée et qui ont demandé le portage de leur numéro de téléphone vers la fibre optique d'un concurrent. L'opérateur historique, Orange, n'a pas donné suite à notre demande. La Commission nationale de l'informatique et des liberés (CNIL), non plus. De quoi voir rouge, non ?

Dernière minute : juste après la publication de cet article, Orange nous indique que le problème sera corrigé d'ici demain, mais il est regrettable que Free continue d'afficher les informations personnelles entre temps.


[MAJ 05/06] Un des numéros en liste rouge n'apparaît plus à côté du nom de l'utilisateur mais seulement avec l'adresse postale (ce qui ne règle en rien le problème vu que l'adresse d'une personne peut souvent être trouvée, par exemple dans les listes d'électeurs, comme nous le rappelions). Par contre, d'autres numéros de téléphone en liste rouge semblent toujours affichés chez Free, avec le nom du titulaire à côté.
[MAJ 08/07] Enfin, il semblerait que les autres numéros de téléphone en liste rouge n'apparaissent plus avec le nom correspondant à côté, mais il reste possible de les retrouver grâce aux listes d'électeurs par exemple.



Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

[homepage] [RSS] [archives] [legal & cookies] [since 1997]