Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info

vers Pirates Mag


[accueil]  [menu]  [marions-nous !]  [chercher]


Paru dans Pirates Magazine n°HS2
2019-07-18 00:00
CR

Édito : bienvenue à bord !


Vous ne rêvez pas, nous sommes bien en 2019, et vous lisez Pirates Mag’, absent des kiosques pendant une quinzaine d’années. Pirates Magazine, c’est un peu comme un dossier « spécial sécurité et vie privée » du magazine Le Virus Informatique, une publication de la même équipe, avec le même ton, mais plus généraliste dans ses thématiques (les nouvelles technologies au sens large).
Il s’agit d’un numéro hors-série, nous ne prévoyons pas pour le moment de publication régulière, mais vous pouvez nous faire changer d’avis en fonction de l’accueil que vous réserverez à ce numéro, même s’il est différent de ce que serait un Pirates Mag’ récurrent. En effet, nous avons un peu réduit le nombre d’articles d’actualité chaude (leur écriture a été espacée sur plusieurs mois pour des raisons indépendantes de notre volonté, cela n’avait pas de sens d’en mettre trop) et avons préféré vous proposer à la place un long article que nous avons commencé… il y a une vingtaine d’années ! Sans doute le plus long article que nous ayons jamais publié. Cette histoire est ancienne, compliquée du fait du nombre d’acteurs impliqués, mais elle permet de mieux comprendre ce qui peut se passer dans notre monde d’aujourd’hui.
Bonne lecture !

P.S. Nous tenons à nous expliquer sur le prix de 3 €. Sans publicité dans ses pages ni subvention, pour des raisons d’indépendance, Virus Info ne vit que grâce aux achats de lecteurs qui partagent ses valeurs et veulent une information plus libre. Habituellement, un numéro est vendu 2 €, mais l’équilibre financier est difficile, malgré nos astuces (lire Virus Info 38). Plusieurs lecteurs nous ont suggéré d’augmenter le prix à 3 €, estimant que la qualité rédactionnelle le justifie amplement. Nous savons toutefois qu’une hausse des prix s’accompagne habituellement d’une diminution d’exemplaires vendus, et le résultat final reste donc le même, les mêmes difficultés économiques. Avec ce numéro spécial, nous tentons l’expérience.

P. P. S. Nous ne prévoyons pas de nouveau numéro de Pirates Mag’, en tout cas dans l’immédiat. Mais vous pouvez aussi nous faire changer d’avis en nous envoyant des articles de votre cru pour participer à un éventuel prochain numéro.

P. P. P. S. Au cas où des administrations et politiques liraient ces quelques lignes : nous espérons que vous êtes moins bornés désormais et que vous n’allez pas chercher à empêcher (une fois de plus) notre diffusion, qu’en 2019 vous comprenez qu’un hacker n’est pas un pirate (si, si, lisez la définition dans un dictionnaire !), mais un bidouilleur au sens noble du terme. Notre but n’est pas de semer le désordre sur la planète ou de vider les comptes bancaires par des piratages. Lorsque nous trouvons une faille de sécurité, nous prévenons en priorité les responsables concernés, afin qu’ils puissent la colmater (des banques, des opérateurs télécoms… ont été ainsi aidés par nous). Une fois qu’il n’y a plus de risque, nous informons le public de manière responsable et lui donnons, aussi, des conseils pour se protéger de manière proactive en comprenant comme agissent les pirates. Ceci dit, nous militons contre vos lois liberticides.


Vous voulez soutenir une information indépendante ? Trouvez le dernier numéro en date du magazine Le Virus Informatique et son hors-série Pirates Mag', ainsi que nos nouveaux goodies !

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  [since 1997]