Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

[accueil]  [menu]  [marions-nous !]  [chercher]


2018-01-06 18:26

Visite du musée de l'informatique et des jeux vidéo de Helsinki (Finlande)


C'est pratique : alors que nous sommes arrivés par voie de mer en Finlande, le musée de l'informatique et des jeux vidéo de Helsinki est installé au niveau du port ! Il se trouve dans un petit immeuble qui abrite un magasin à la Surcouf. L'entrée est gratuite, nous dit-on. Un écriteau nous explique que le musée se trouve aux 4e et 5e étages. On se dit qu'il va peut-être nous falloir des heures pour tout explorer.

On ne sait pas par où commencer, on prend l'ascenceur jusqu'au 4e. On arrive dans un local de 20 m² environ avec quelques meubles d'exposition, des statues de personnages du jeu vidéo et deux portes fermées. En fait, il n'y a rien d'autre, ces portes semblent mener vers des locaux sans rapport. On tente notre chance au 5e étage, pour le même résultat. Personne n'est là pour répondre aux questions des visiteurs. La visite prendra quelques minutes.



Deux étages complets ?

L'exposition montre quelques machines « classiques » : Commodore 64, Amiga 500, Game Boy, Vectrex, des MSX, quelques machines de Nokia (société finlandaise)... Les responsables revendiquent 500 pièces, mais clairement tout n'est pas exposé. On regrette le manque de cohérence dans certaines vitrines, les consoles étant exposées avec d'autres machines sans aucun lien, ni l'année, ni la provenance. Cela tient plus de la collection personnelle exposée à la va-vite. Les pièces ne sont pas vraiment propres. Une télévision diffuse des publicités de l'époque, trouvées visiblement sur des chaines Youtube, avec une très mauvaise qualité vidéo. Il n'y a aucune interactivité. Les expositions proposées ici ou là par des associations comme MO5.com sont d'un meilleur niveau.


4e étage. La porte est fermée, ce n'est pas le musée derrière.


4e étage, de l'autre côté


Certaines vitrines ont, heureusement, de la cohérence

Deux machines méritent quand même le détour, car elles proviennent de Finlande. Le Salora Fellow a un air de déjà vu, et pour cause : c'est un Laser 200 de VTech sous la marque d'un fabricant local de télévisions ! Une des nombreuses variantes locales avec le Seltron 200 en Italie et Hongrie, le Texet TX8000 au Royaume-Uni et le Dick Smith VZ 200 en Australie et Nouvelle Zélande. Quant au Salora Manager, il s'agit en fait d'un Laser 2001 sous d'autres couleurs. Inutile donc de s'attarder sur les caractéristiques de ces deux machines de 1983/1984. Un adaptateur Coleco avait été évoqué pour la seconde, mais semble n'être jamais arrivé, en tout cas officiellement. Par la suite, Salora avait prévu de se lancer dans le MSX, mais le plan tombera à l'eau lui aussi.


Salora Fellow


Salora Manager


Une console Fairchild

Finalement, le meilleur moment de notre visite au musée a été sur... le toit de l'immeuble (prendre l'ascenceur central, seul à y aller) : un ancien avion Mig-21 de l'armée finlandaise a fini là et la vue sur le port mérite le détour.


Sur le toit du musée

Computer and Game Console Museum Helsinki - Tyynenmerenkatu 11, 00220 Helsinki
Ouvert du lundi au vendredi de 9 à 21 heures, le samedi de 9 à 18 h, le dimanche de 12 à 18 h.
Site Web officiel



Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

[homepage] [RSS] [archives] [legal & cookies] [since 1997]