Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info


[accueil]  [menu]  [marions-nous !]  [chercher]


2019-12-03 12:10
CR

Quantic Dream à la fois condamnée et blanchie (c'est assez quantique ?)



Alors que plusieurs médias (Canard PC, Médiapart, Le Monde, Gamekult…), puis d’autres ayant pris moins de pincettes encore, avaient publié des articles sur les conditions de travail chez Quantic Dream, dans Virus Info 35 nous vous avions informé que la société avait été blanchie d’accusations portées par deux ex-employés devant les prud’hommes (un d’eux va en appel, alors qu’un troisième employé avait eu gain de cause), ce dont tous les médias concernés n’avaient pas toujours rendu compte.

Une quatrième procédure était en cours. L’ancien responsable du service informatique, visé (comme la direction d’ailleurs) par des photomontages irrespectueux de la part d’un collègue, avait démissionné et porté plainte contre son employeur. Il demandait que sa démission soit requalifiée en licenciement, ainsi que 114 250 € de dommages et intérêts. Au final, il a été débouté de ses principales demandes, car il n’a « pas apporté la preuve d’une dégradation des conditions de travail au sein de l’entreprise ou encore d’un conflit important et récurrent […], la production d’articles de presse […] ne suffisant pas à établir ces faits » (une plainte en diffamation avait, d’ailleurs, été lancée contre Médiapart et Le Monde), et l’ex-employé ne recevra donc que 5 000 € au titre de l’obligation de sécurité, car l’entreprise aurait dû prendre les devants, même si les images litigieuses avaient été créées en dehors des heures de bureau. La victime a décidé de faire appel.

Selon Médiapart, Quantic Dream (qui n’a pas donné suite à nos questions) a de son côté porté plainte pour piratage, car des fichiers à elle se seraient retrouvés chez le nouvel employeur d’un des ex-salariés en question.


Vous voulez soutenir une information indépendante ? Trouvez le dernier numéro en date du magazine Le Virus Informatique !

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  [since 1997]