Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

[accueil]  [menu]  [marions-nous !]  [chercher]


2007-06-25 00:00

Pour faire des économies : en roaming chez soi ?



C'est pratiquement fait ! Utiliser son téléphone portable pour appeler depuis n'importe quel pays de l'Union Européenne ne devrait très bientôt plus coûter que 0,49 €/mn, soit nettement moins cher que certaines formules prépayées franco-françaises.

Certes, quelques états pourraient traîner un peu les pieds pour appliquer cette nouvelle réglementation européenne, mais on parle d'une entrée en vigueur dès cet été (et nous y sommes déjà depuis quelques jours !).

Même si cela devrait logiquement leur apporter un surcoît de trafic, les opérateurs se plaignent... Peut-être craignent-ils que cette nouvelle donne ne pousse certains « petits malins » à devenir clients, dans leur propre pays, d'un opérateur étranger, par exemple Polonais ? Pouvoir utiliser indifféremment les trois réseaux français avec un seul mobile apporterait une qualité de couverture inégalée, sans même parler d'intéressantes possibilités d'anonymat.

Seule ombre au tableau, il en coûtera 0,24 €/mn pour revevoir des appels, tandis que l'appelant devra composer un très coûteux numéro de mobile international. On privilégiera donc plutôt les SMS, dont la réception est gratuite, ou le « call-back » en exploitant astucieusement la « présentation de numéro » !


Cette astuce n'est pas forcément intéressante pour tout le monde :

- il faut appeler beaucoup plus qu'être appelé ;
- il vaut mieux supprimer la messagerie ;
- il faut consommer avec modération ;
- c'est d'autant plus intéressant que l'on a des besoins plus ou moins « spéciaux » (qualité de couverture, anonymat, déplacements à l'étranger, etc.)

Un petit bémol, par ailleurs, les tarifs fixés autoritairement par le texte européen sont... hors taxes.

Cela réduit l'écart, mais n'oublions pas que le taux de TVA du pays émetteur de la carte SIM peut être notablement inférieur au taux français, avant même une éventuelle « TVA sociale ».

Par contre, certains craingnent que les opérateurs français ne compensent le manque à gagner par une hausse des tarifs domestiques.

De toute façon, à terme, l'objectif est un tarif unique dans toute l'Europe, que l'on soit dans son propre pays ou pas.

Patrick Gueulle

Tous les ouvrages de l'auteur





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Reddit


[homepage] [RSS] [archives]
[contact & legal & cookies] [since 1997]