Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

[accueil]  [menu]  [marions-nous !]  [chercher]


Paru dans Le Virus Informatique n°35
2018-01-16 13:49
CR

E-books : comment Amazon nous spolie



Nous voulons proposer Virus Info à 2,99 € en version numérique sur Amazon. Car c'est le prix minimal à partir duquel nous pouvons, avec la marge de notre intermédiaire incluse, toucher 70 % du prix de vente. En dessous, nous ne touchons que 35 %. Sur d'autres plates-formes comme Kobo (Fnac), nous touchons ces 70 %, même si le prix n'est que de 2 €. Malheureusement, Amazon aligne ses prix automatiquement sur celui de la concurrence, en grignotant surtout notre part, pas la sienne. Pourtant si Amazon souhaite baisser le prix de notre e-book vendu par elle, logiquement c'est à elle de baisser sa part, uniquement, voire de baisser la nôtre et la sienne de manière égale, en conservant notre même rémunération de 70 %. Là, c'est à la fois le prix qui baisse et notre pourcentage. Concrètement, pour chaque exemplaire de Virus Info vendu sur Amazon, nous touchons finalement moins de 20 % (tout le reste nous passe sous le nez et part notamment dans les paradis fiscaux !). Encore moins que pour un exemplaire sur papier que nous devons imprimer et transporter parfois sur des milliers de kilomètres !
Ce comportement d'Amazon est en contradiction avec les engagements pris par la société vis-à-vis de la Commission européenne en mai 2017 pour éviter des poursuites, notamment en s'abstenant « d'appliquer les clauses qui obligent les éditeurs à accorder à Amazon des conditions en matière de prix et d'autres conditions semblables à celles réservées à ses concurrents […] Ces engagements couvrent en particulier les dispositions relatives […] aux prix d'agence, aux commissions d'agence et aux prix de gros. » Dans notre cas, Amazon ne cherche même pas à s'octroyer des conditions identiques à ses concurrents, mais des conditions deux fois meilleures que ses concurrents. Devons-nous continuer à vendre notre e-book sur Amazon ? Devez-vous continuer d'acheter sur Amazon ? Votre avis nous intéresse !



Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

[homepage] [RSS] [archives]
[contact & legal & cookies] [since 1997]