Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

vers Virus Info


[accueil]  [menu]  [marions-nous !]  [chercher]


Paru dans Le Virus Informatique n°33
2017-09-12 00:00
CR

Notre chaine vidéo cible d’une attaque, Youtube laisse faire



Nous avons diffusé notre première vidéo, notamment sur Youtube. Nous y alertions le public d'une arnaque en cours sur la plate-forme de Google. Bien qu'imparfait, notre petit reportage recevait de nombreuses notes positives et une seule négative. Mais, tout à coup, nous avons constaté une petite salve de votes négatifs le 6 juin (avant d’autres, bien plus grosses).

Les statistiques de Youtube nous indiquent que cette journée marque également une pointe des visionnages en provenance de l’Ile Maurice et de Malte. La première ile représente 23 % des visionnages et la seconde près de 10 % du total. Alors que nous visons un public francophone sur toute la planète, ces statistiques sont surprenantes par rapport aux populations respectives des différents territoires. Cet intérêt est sans doute du au fait que ces deux pays servent de base à des personnes cherchant à éviter le fisc. Malte est d’ailleurs une destination conseillée par Maxence Rigottier, le coach en paradis fiscaux que nous avions épinglé : il y habite ainsi qu’une partie de ses disciples. Simple coïncidence ? En fait, tous les votes négatifs (sauf un) viennent, à ce moment-là, de France ; il est vrai que certains fraudeurs du fisc ne font même pas l’effort de quitter le pays (ou y séjournent souvent) lorsqu’ils créent une société offshore

Les attaques contre notre chaine Youtube iront crescendo. Le 7 juillet, elle a reçu des dizaines de votes négatives. Cette fois, toutes nos vidéos ont été touchées. Tous ces votes venaient de Pologne. Le 17 juillet, la vidéo concernant l’arnaque a reçu des centaines de votes négatifs en quelques heures. Cette fois, les notes provenaient surtout d’Amérique du Sud et autres pays « exotiques ». Le 17 août, la vidéo a reçu, de nouveau, des centaines de votes négatifs en quelques heures, cette fois tous en provenance des États-Unis.

L’objectif évident de ces votes est de manipuler l’algorithme de Youtube, afin que notre vidéo ne soit plus recommandée aux utilisateurs de la plate-forme intéressés par de tels sujets. La régularité et les provenances des votes font penser à l’utilisation d’un bot dont nous ne sommes sans doute pas les seules victimes (quoiqu’il est possible qu’un tel bot soit utilisé aussi pour tricher dans l’autre sens et « booster » d’autres chaines…). Contacté, le support technique de Youtube estime que ce n’est pas un problème de sécurité et ne fait rien. Il faut dire que plus il y a d’« interactions » sur sa plate-forme, plus Google est susceptible de convaincre des investisseurs ou des annonceurs de sa bonne santé (ces personnes ne sont pas censés savoir que c’est du « vent » !). Précisons que la quasi-totalité des votes négatifs a été effectuée sans visionnage, ce qui devrait être considéré comme une anomalie technique et éveiller des soupçons (sur nos captures d’écran, les pointes de visionnage chaque lendemain sont dues au fait que nous avons prévenu, sur les réseaux sociaux, nos lecteurs de ces attaques).
L’arnaqueur, qui revendiquait 20 000 € de revenus par mois, en revendique désormais 45 000 €.










Vous voulez soutenir une information indépendante ? Trouvez le dernier numéro en date du magazine Le Virus Informatique, ainsi que nos nouveaux goodies !


[homepage]  [RSS]  [archives]
[contact & legal & cookies]  [since 1997]