Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

[accueil]  [menu]  [marions-nous !]  [chercher]


Paru dans Le Virus Informatique n°36
2018-06-06 00:21
CR

Comment Canard PC a pigeonné ses lecteurs



Presstalis (anciennement les Nouvelles Messageries de la Presse Parisienne ou NMPP), le distributeur d’environ 75 % de la presse imprimée en France, va mal, très mal. Nous l’utilisons nous-mêmes pour Virus Info, ainsi que pour l’export vers d’autres pays. Après des impayés de sa part, des centaines de magazines ont vu leur existence menacée à leur tour. Certains titres comme Canard PC du groupe Presse Non-Stop ont présenté la situation d’une manière malhonnête, pour récolter des fonds auprès du public.

[...]

La palme de l’hypocrisie
Au final, 210 000 euros ont été levés. Deux fois de l’argent pour la même chose ne suffisant pas, Presse Non-Stop se gave un peu plus en montant le prix de Canard PC Hardware, là encore en avançant la même explication : faire face au « sale coût » de Presstalis. En gros, la direction de Canard PC veut le beurre (l’argent dû par Presstalis, c’est légitime), l’argent du beurre (les dons de ses lecteurs) et passer la nuit avec la fermière (ses lecteurs payent plus cher en kiosques). S’il n’y avait pas un problème de marque déposée, Canard PC pourrait se rebaptiser Canard PiCsou !


Ceci est un extrait du long article paru dans Le Virus Informatique 36 actuellement en kiosques, un magazine dont le travail est uniquement financé par ses lecteurs. Nous aussi connaissons des difficultés de distribution, encore plus compliquées à gérer car nous n'avons pas de publicité (et donc de revenus supplémentaires) dans nos pages, par soucis d'indépendance et de liberté. Nous ne faisons pas d'appel aux dons et n'avons pas monté le prix depuis plus de 15 ans.



Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

[homepage] [RSS] [archives]
[contact & legal & cookies] [since 1997]