Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

[accueil]  [menu]  [marions-nous !]  [chercher]


Paru dans Le Virus Informatique n°38
2018-09-10 12:16

Test de la NeoGeo mini : la portable top ?



Inaccessible financièrement, ainsi que ses jeux, à la plupart des joueurs des années 1990, la NeoGeo était considérée comme la Rolls-Royce des consoles. Après un récent remake NeoGeo X plus abordable, mais souffrant de nombreuses lacunes, voici un modèle façon Twingo.

Pour environ 90 € (en import, sans les frais de port), la boîte de la NeoGeo mini en version asiatique contient, outre la console (16 par 13,5 sur 11 cm avec écran intégré), un câble USB-C/USB-A (fourni sans adaptateur secteur) et des autocollants pour la façade et le pupitre. La connectique arrière regroupe une prise casque et une sortie HDMI mini (câble non fourni).
Solides, les coques en plastique inspirent confiance. La disposition des boutons diffère des manettes de type arcade. En fait, elle reprend celle des pads de la NeoGeo CD. Le petit stick sphérique est ergonomique et sans bruit, mais pourrait souffrir lors de séquences effrénées. Les parties à deux sont possibles grâce à un ou deux pads USB-C en sus ou en remplacement du pupitre. Le menu (dans plusieurs langues, dont l'anglais) affiche des QR codes (à flasher pour se rendre sur le site Web officiel, Facebook et Twitter), la liste des jeux les plus utilisés, les réglages de la luminosité et du volume (avec trop peu de crans). Le son interne est correct bien que manquant de basses.
Portable, contrairement aux « minis » de Nintendo, la NeoGeo mini est assez légère (370 g) et peut se jouer en mains (à côté d'une prise électrique car elle est, malheureusement, dépourvue de batterie) bien qu'elle dispose de petits patins pour la poser. L'affichage de rapport 4:3 est confortable sur l'écran de 3,5 pouces et l'émulation parfaite, avec une possibilité de sauvegardes à n'importe quel moment (quatre emplacements par jeux). Les 40 jeux fournis font la part belle aux jeux de combat : les The King of Fighters, de 1994 à 2003, sont présents ! Les autres genres ne sont pas oubliés même s'il reste trop de hits sur le carreau. Le modèle européen (130 €) verra sa robe et la liste des titres changer (14 modifications annoncées), plus intéressante à nos yeux. On retrouve un plaisir analogue aux tabletops Mini-Arcade de Coleco, la qualité sans borne de jeux NeoGeo en plus.


RayXamber


Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Reddit


[homepage] [RSS] [archives]
[contact & legal & cookies] [since 1997]