ACBM - Le Virus Informatique qui vous défend !Retour à l'accueilLes brèvesLe magasinContacts Ecrire dans le virusListe de diffusionPetites annoncesLes concours



2005-10-07 00:00

Que faire d’un vieux Minitel ?


Ce fut le fleuron de la technologie française. Maintenant, plutôt que de devoir mettre, à ses frais, des millions de Minitel à la poubelle, France Telecom a décidé de les offrir à ses clients. L'appareil est vieux, dépassé et à l'heure d'Internet son utilité est de plus en plus discutable pour beaucoup d'entre nous. Mais n'y a-t-il vraiment rien à faire d'un Minitel ? Voici quelques idées originales pour recycler l'appareil.

- Tout d'abord, il est possible d'utiliser le modem intégré du Minitel sur une machine dépourvue de Minitel, grâce à un adaptateur situé entre la prise péri-informatique et, généralement, la RS-232 (avec d'autres ports que la RS-232, il est parfois possible de faire du fil à fil, mais il faut derrière un logiciel qui gère l'ensemble). L'idéal est de posséder un Minitel au moins 1B pour pouvoir le « retourner » et bénéficier d'une « haute » vitesse de 1200 bauds en émission et réception (au lieu de 75 bauds en émission seulement).

- Bien qu'il ait un écran noir et blanc, le circuit imprimé du Minitel est prévu pour un affichage en couleurs. Le décodage de la vidéo en 16 couleurs se fait sur un circuit intégré. Ce circuit étant TTL, on peut facilement sortir ses signaux (vidéo RVB, les synchronisations H et V, la masse) pour afficher sur une télévision via la prise Péritel. Ne pas oublier de prélever le +5 V sur le Minitel pour basculer la commutation lente.
L'inverse est également vrai : un Minitel 1B peut servir comme télévision noir et blanc en utilisant le tuner d'un magnétoscope. Il suffit de séparer les synchros H et V, puis d'envoyer le tout à la place du fameux circuit intégré. Tout est déjà prévu sur le circuit imprimé : vous verrez une rangé de trous pour accueillir vos fils, juste sur le coté du gros circuit intégré à 40 broches. La référence de ce circuit varie selon les versions du Minitel, mais la rangé de trous est toujours là. Si vous n'avez pas un EF9345 mais un équivalent, il vous faudra consulter les datasheets correspondants pour avoir le brochage.
En soulevant la petite trappe à l'arrière du Minitel (à côté de la prise DIN), on trouve même un emplacement non découpé pour la prise Péritel.
Schéma (en haut deux modèles de Minitel, en bas une solution directe).

- Science & Vie Micro n°58 (février 1989) fourni un listing en GWBasic pour jouer à la bataille navale sur deux écrans entre un PC et un Minitel. (Nous serions heureux de republier cet article avec l'autorisation de son auteur, Christophe Chantraine).

- Un Minitel en 80 colonnes est un terminal VT100 de choix pour commander Linux. Voici un mode d'emploi.

- Un collectionneur nous explique que l'écran d'un Minitel serait le même que celui du Videopac G7200 et consort. En cas de panne, voici une pièce de rechange toute trouvée ! En tout cas, le N60 est dans un boitier identique à celui du Minitel 1A de la Radiotechnique. (L'information vient d'un utilisateur de Silicium, nous serions heureux d'avoir confirmation/une démonstration)

- Un article de Mégahertz de mars 1987 traite de Packet radio et Minitel. Vous pourrez le trouver sur la page de son auteur.

- Un bidouilleur a intégré un ZX81 de Sinclair avec une extension mémoire de 64 Ko dans un boîtier de Minitel. Cela donne le Video Process 100 ou VP100 (Photo n°2, n°3, démonté) de la société Mageco Electronic.

Merci à Jacky, à Jean-Louis C. aka Humeur, aux utilisateurs de fr.comp.ordinosaures et de Silicium.org !

Si vous aussi vous avez une idée originale pour utiliser le Minitel, n'hésitez pas à nous contacter !

Dans la même série :

- Que faire des CD-Rom contenant des kits d'accès Internet ?





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien sur les réseaux sociaux !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn

Vous pouvez aussi recopier librement son contenu ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Retour aux archives
Retour à l'accueil
[RSS]
Legal & cookies