ACBM - Le Virus Informatique qui vous défend !Retour à l'accueilLes brèvesLe magasinContacts Ecrire dans le virusListe de diffusionPetites annoncesLes concours



Paru dans Le Virus Informatique n°26
2005-01-28 00:00

Que faire des CD d’abonnement à Internet ?


Version mise à jour de l'article paru dans Le Virus Informatique 26 p. 14

Votre boîte aux lettres ou vos journaux informatiques préférés sont souvent remplis de kits d’abonnement Internet. Or, ces CD-Rom non sollicités encombrent, polluent (polycarbonates), etc. Dès lors, que faire de ces supports ? Vous pouvez d’abord les expédier à No More AOL CDs! : une fois la barre d’un million de galettes franchie, le site s’engage à renvoyer les supports aux FAI concernés, qui se débrouilleront ! Belle initiative, mais pourquoi ne pas tenter la voie de la récupération et du recyclage ? Passons rapidement sur les classiques dessous-de-verre, sapin de Noël, épouvantails à moineaux ou tapisseries kitch. Sur le site LanAddict, un ingénieux bidouilleur est parvenu à créer une tour pour son PC, à l’aide de kits AOL. Ailleurs, un autre s’est servi de ces galettes comme ossature d’un petit robot, comme élément central pour la construction d’un spectroscope, pour alimenter une scie circulaire, fabriquer une lampe ou un four solaire. Un apprenti carrossier s’est, lui, amusé à recouvrir sa voiture de CD-Rom. Effet assuré pour aller draguer en boite, le samedi soir ! Les artistes pourront concevoir une véritable œuvre d’art, digne d’être exposée à Beaubourg. Férus de collections (timbres, monnaies, etc.), pourquoi justement ne pas ouvrir un vrai musée avec les différentes versions de votre FAI adoré ? Pour les plus sportifs, ou casse-cou, un boomerang est concevable à l’aide de quatre CD-Rom. Et si vos enfants sont un peu turbulents, montez une voiture ou un aéroglisseur pour les occuper à moindre frais ! Vous connaissez ou avez imaginé d’autres débouchés originaux ? Transmettez-les à la rédaction ! Récompense à la clef (un stock de CD faut-il le préciser ?).

Quelques liens pour aller plus loin :
www.koolpages.com/hokuspokus/make/aolcds.html
www.bsa.lu/cdrom.html
alpages05.ouvaton.org/rre/article.php3?id_article=105
www.eddnet.org.uk/comedy/aolcd01.php
Merci à Christian W. !



Etes-vous riches sans le savoir ?

Vous ne savez pas quoi faire de vos CD de kit Internet malgré les suggestions que nous vous avons déjà faites ? La prochaine fois, vous y réfléchirez à deux fois avant de les mettre à la poubelle ! Car les personnes collectionnant ces objets sont de plus en plus nombreuses. Après tout, qu'est-ce que la kittoneconnectophilie (c'est ainsi qu'on appelle le phénomène) aurait de plus stupide que la philatélie ou la télécartophilie ? Si certains amateurs n'accroissent leurs collections que par des dons ou des échanges, un véritable marché commence à voir le jour. Pour un disque fréquent, comptez 0,10 euros. Mais pour un CD plus rare, les plus acharnés dépenseront 30 euros (!), ainsi que nous l'avons constaté sur Okazoo ou Ebay. Et ce n'est sans doute pas fini : aux Etats-Unis, où le phénomène a un peu d'avance, Sparky nous explique qu'il a du mettre jusqu'à 110 dollars pour se procurer un kit internet. Cette célèbre figure du monde des CD AOL possède actuellement 1700 modèles différents, patiemment accumulés depuis 1999. Même s'il a déjà écrit un livre de référence sur le sujet, Sparky ne sait pas vraiment où sa collection l'amènera, il ignore le nombre de kits déjà produits outre-atlantique. Et pour cause : les gens d'AOL eux-mêmes ne le savent pas ! En France, les éditions 2003 et 2004 du guide Lamy recensent un peu plus de 2000 références, tous fournisseurs d'accès confondus, avec leur rareté respective. Pour le moment, c'est essentiellement la face avant de la pochette qui fait l'objet de l'attention des collectionneurs. Mais ne doutons pas que, si le phénomène continue de se développer, des variantes sur le disque lui-même ou la face arrière de la pochette auront aussi leur influence sur la côte, comme dans le monde de la Télécarte. Bien sûr, les kits en bon état, et si possible sous cellophane, sont les plus prisés. Convaincus ? Pendant qu'on y est : vous saviez qu'il y existe aussi des amateurs de pochettes de disquettes 5,25 pouces ?

Dans la même série :
- Que faire d'un vieux Minitel ?


Olivier Aichelbaum


Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien sur les réseaux sociaux !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn

Vous pouvez aussi recopier librement son contenu ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Retour aux archives
Retour à l'accueil
[RSS]
Legal & cookies