Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

[accueil]  [menu]  [marions-nous !]  [chercher]


2002-05-05 12:26

Le Journal du Pirate, une contrefaçon ?


Nous vous parlions, il y a quelques jours, du sondage truqué publié par le Journal du Pirate. Revenons sur cette nouvelle production de Hagal Aria. Les procédés de cette maison d'édition ne changent pas puisque, lorsque nous l'avons pris en main, nous avons cru avoir affaire à une autre publication déjà existante. Cette fois, Hackerz Voice. Format, logo (tête de mort) quasi-identique, pseudonymes très proches, édito laissant croire que les médias ont parlé des failles qu'ils ont découvertes sur des webmails, difficile de ne pas se tromper. Au point que l'affaire sera prochainement portée devant les tribunaux.
Hackerz Voice, qui rigolait alors que nous étions les victimes précédentes de ces agissements, cri désormais au scandale. Mais nous avons, à notre tour, éclaté de rire quand Olivier Spinelli, son directeur, a déclaré que « le but [du nouveau journal] est de discréditer la communauté toute entière, dont certains articles ont été volontairement copiés sans autorisation ». On lui offre un balais pour balayer devant sa porte ?

Dernière minute : aucune mention dans ses magazines, mais nous apprenons que Hagal Aria a décidé, fin 2001, une continuation d'activité malgré perte de capital ! Les chiffres OJD (servant de référence aux annonceurs publicitaires) des ventes de l'Officiel du net ne sont pas parus depuis l'année 2000. Quelque chose à cacher ?



Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

[homepage] [RSS] [archives] [legal & cookies] [since 1997]