Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

[accueil]  [menu]  [marions-nous !]  [chercher]


2015-11-15 20:00

Les terroristes communiquent par PlayStation 4, explique le ministre belge de l'intérieur


A leur lancement, il avait été dit que les consoles PlayStation 2 et 3 étaient interdites d'exportation vers des pays considérés comme terroristes (Iran, Corée du Nord, Lybie...), en raison de leur puissance de calcul qui pourrait permettre de développer l'arme atomique par exemple (même si ce sont des machines bien moins puissantes qui ont permis de développer les premières armes du genre...). Une PlayStation 4 aurait été saisie à Bruxelles lors d'une perquisition au domicile de l'un des complices présumés des auteurs des attentats du 13 novembre en France. Mais c'est une autre utilisation qui aurait pu être faite de cette console par les djihadistes. Jan Jambon, ministre fédéral belge de l'Intérieur, a déclaré lors d'une conférence de Politico trois jours avant ces attentats : « Les communications les plus critiques entre les terroristes passent par PlayStation 4. C'est très, très difficile pour nos services - pas seulement les services belges mais les services internationaux - de décoder les communication qui sont faites sur PlayStation 4 » en précisant que la console est plus difficile à surveiller que la messagerie WhatsApp. Ne riez pas !
En effet, les djihadistes sachant Facebook et autres réseaux sociaux sous écoute, il est possible qu'ils aient cherché d'autres moyens de communiquer discrètement, et que des jeux vidéo soient utilisés notamment pour leurs fonctionnalités de chats. Edward Snowden avait d'ailleurs révélé que la National Security Agency (NSA) avait infiltré World of Warcraft. En réalité, concernant les PlayStation, des informations de connexion sont conservées aussi sur les serveurs de Sony, comme cela a été évoqué lors d'une récente affaire judiciaire (en Belgique également). Aussi, comme sur PC, le contenu d'une console peut être analysé, ainsi que les logs de connexion auprès du provider, etc. Par exemple, des enquêteurs avaient déterminé, dans une autre affaire, qu'un adolescent australien avait téléchargé les plans d'une bombe sur PlayStation 4. Le comble est qu'au lancement des caméras pour consoles Sony et Microsoft, un risque d'espionnage des utilisateurs à leur domicile avait été évoqué. Mais, dans tous les cas, il est possible que les suspects n'aient utilisé leur PlayStation 4 que pour jouer à FIFA par exemple.
Nick Larsen


Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

[homepage] [RSS] [archives] [legal & cookies] [since 1997]