ACBM - Le Virus Informatique qui vous défend !Retour à l'accueilLes brèvesLe magasinContacts Ecrire dans le virusListe de diffusionPetites annoncesLes concours



Paru dans Le Virus Informatique n°1
1997-02-01 00:00

Puces et tiques


HP invente la machine à froisser le papier

Dans toutes les enquêtes de satisfaction, Hewlett Packard arrive dans les premières places grâce, entre autre, à la robustesse souvent exemplaire de ses produits. Cela ne l'empêche pas de commettre lui aussi quelques erreurs. Ainsi de nombreuses imprimantes à jet d'encre connaissent une même maladie : après quelques heures d'utilisation, le papier ne décolle plus du bac à feuilles sans être généreusement poussé à la main. Nombre d'impressions ont ainsi été fichues, mal cadrées ou le papier complètement froissé. Qui a réellement entendu H.P. en parler, rapatrier les imprimantes défectueuses ? Personne... L'origine du mal tient à un fournisseur du constructeur. Précisément celui qui lui fournit les rouleaux d'entraînement. La matière employée sur certains modèles a en effet été remplacée par une autre, soit par manque d'approvisionnement, soit par souci d'économie ou pour un test. Mesdames, Messieurs, ne pestez plus contre votre pauvre imprimante. Un petit kit est disponible gratuitement auprès du constructeur, téléphonez au 0800 90 65 41 (appel gratuit). Mais encore fallait-il le savoir... Il s'agit d'une plaque montée sur ressort qui prend place dans le bac à papier. Sur cette plaque sont confortablement installés des grattoirs du type éponge à récurer. Un logiciel fourni dans le kit fait tourner les rouleaux d'entraînements contre ces grattoirs une dizaine de minutes et leurs redonnent une deuxième jeunesse. Après cette opération, votre imprimante sera comme neuve et absorbera vos feuilles de papier sans rechigner.

HP fait couler de l'encre

Décidément, rien de va plus chez H.P.. Outre les problèmes de rouleaux d'imprimante, le constructeur connaît des déboires avec ses cartouches d'encre. Il lui faudra donc remplacer des centaines de cartouches défectueuses (modèles références 51626A, 51629A et 51633M) utilisées sur les périphériques à jet d'encre (imprimantes DeskJet, DeskWriter 300 et 500, copieur-fax-imprimante OfficeJet et traceurs DesignJet). D'une capacité théorique de 1 000 pages, elles n'en imprimeraient que la moitié.
Selon Luciano Martinez, responsable des produits consommables de la société : "HP n'a pas jugé nécessaire de rapatrier les produits concernés pour plusieurs raisons. D'abord la défaillance, qui vient du ruban adhésif à ôter lors de l'installation de la cartouche, n'est pas grave : elle n'intervient qu'après 500 impressions et n'endommage pas l'imprimante. Ensuite, elle ne touche qu'un pourcentage infime du lot de cartouche concernée (en Europe, 3 % environ du total des livraisons). Enfin, HP a mis en place une procédure d'échange qui perdurera jusqu'en octobre 1997 (date de fin de vie des cartouches produites en avril et mai 1996). L'utilisateur peut appeler le 04 50 43 98 53 pour recevoir, après validation du problème rencontré, une cartouche neuve". (source Distributique)


Pensez au double fenêtrage

J'ai deux nouvelles pour vous ; une bonne et une mauvaise. Commençons par la bonne : Microsoft propose depuis peu une version légèrement corrigée de Windows 95, OSR2. La mauvaise nouvelle maintenant, elle ne sera pas vendue directement au grand public. Seul les nouveaux PC pourront en profiter. Vous vouliez une preuve comme quoi Microsoft et les constructeurs marchaient main dans la main afin de nous faire consommer du silicium: la voilà ! La grande nouveauté est l'apparition de la FAT32. Incompatible avec la FAT16 du Dos, elle permet une meilleure gestion des disques durs : la limite de 2 Go est oubliée et le gâchis de l'espace de stockage réduit à une peau de chagrin - les clusters ont dorénavant une taille fixe de 4 ko (à comparer au 32 ko d'une partition de 1 Go en FAT16). En fait, c'est à cause de cette nouveauté que Microsoft refuserait la vente aux utilisateurs finaux. Avant d'installer OSR2, il faut reformater le disque dur. L'éditeur craint que son support technique soit surchargé à cette occasion. Pourtant, avec la disparition programmée de la FAT16, il faudra bien que les utilisateurs passent un jour ou l'autre en FAT32.


PUB

C'est vrai, on vous a promis un canard sans pub. On va faire une petite exception mais c'est pour la bonne cause : "Achetez tous les mois le Psikopat, disponible pour 25 F seulement dans toutes les bonnes librairies". C'est le magazine de Carali, celui qui fait les gribouillis du Virus Informatique - mais pas le virus, les autres - enfin vous me comprenez. Vous y trouverez aussi plein de BD d'autres dessinateurs et des articles à pisser de rire. Et si vous êtes vraiment fanas, sachez qu'il existe plein plein d'albums aux éditions du Zébu.


Pourquoi t'es triste ?

Le créateur du génial Tétris, Alexey Pajitnov, vient d'être embauché par Microsoft pour développer des jeux du même type. Le célèbre "case-briques" s'est déjà vendu à plus de 40 millions d'exemplaires à travers le monde. Mais le gouvernement russe en détenant les droits pour dix ans, l'auteur - ancien membre de l'Académie des Sciences soviétique - n'a reçu aucunes royalties. Cher Alexey, j'espère que tu as mieux lu ton contrat cette fois...

La fin du monde est proche

Lors de la conférence développeurs "Judgement Day 2" en avril prochain, Microsoft annoncera un ensemble de nouvelles fonctions API pour adapter Windows NT aux bornes de jeux d'arcade. DirectArcade, c'est son nom, s'occupera par exemple du décompte des pièces de monnaie (on reconnaît bien là la patte Microsoft...). Utiliser des plates-formes PC permettra a priori de réduire les coûts et de jouer en réseau. Le pari est audacieux vu la piètre qualité des jeux sous Windows...

Pioneer le pionner

Pioneer lancera son DVD-Rom (disque haute densité) en janvier 97 à un prix public de 5 000 F environ. Ces lecteurs pourront lire les DVD-Rom simple et double couche ainsi que les CD-Rom habituels mais pas les CD-R (inscriptibles une fois). Selon les dires du constructeur, la surface de ce média serait trop sensible. Ben voyons ! N'est ce pas plutôt un moyen d'emmerder les pirates du dimanche ? D'autant plus que DVD-R devrait suivre quelques mois plus tard à un prix d'introduction (attention, ça fait mal) de... 50 000 F.

Nos condoléances

Quelle tristesse ! Ne voyez aucune ironie dans ces mots, pour une fois nous sommes sincères. Après sept ans de bons et loyaux services, DP Tool Club s'arrête. Pour mémoire, cette société avait été l'un des précurseurs en France et c'est grâce à elle que de nombreux petits français ont découvert le principe fabuleux du shareware. Des rumeurs concernant cette cessation d'activité circulaient depuis quelques mois mais avaient été démenties maintes fois dans le bulletin (quasi) mensuel hébergé par le CD-Rom ASC. Ce CD-Rom, meilleure compilation française de tous les temps (je pèse mes mots) de shareware, disparaît bien évidemment avec elle. Amen !





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien sur les réseaux sociaux !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn

Vous pouvez aussi recopier librement son contenu ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Retour aux archives
Retour à l'accueil
[RSS]
Legal & cookies