ACBM - Le Virus Informatique qui vous défend !Retour à l'accueilLes brèvesLe magasinContacts Ecrire dans le virusListe de diffusionPetites annoncesLes concours



Paru dans Le Virus Informatique n°1
1997-02-01 00:00

Puces et tiques


Microsoft veut vous piéger

L'affaire a été révélée par le magazine Distributique (bravo !). L'éditeur Microsoft utilise une société semi-bidon, la SARL Antura, pour traquer les revendeurs malhonnêtes. Cette société n'emploie qu'une seule personne: Thierry d'Haillecourt, qui n'est autre que le chef comptable de Microsoft France.

Ce monsieur parcourt les magasins à la recherche de produits contrefaits. Mais il semblerait que cette fois il soit allé trop loin. Un revendeur accusé contre-attaque : malgré ses réticences, le client aurait insisté pour acheter une version O.E.M. d'Office Pro "nue" alors que le contrat stipule que cette version doit être obligatoirement vendue avec un PC. En fait, il semblerait que l'éditeur voulait le punir de s'être fourni auprès d'un grossiste non agréé... Selon les dernières informations, la société Antura vient de déménager et de changer de nom. Dorénavant, méfiez-vous de la société Soft00 située au 23 rue Nollet 75007 Paris.


Joyeux non anniversaire !

Comme PC Mag en ce mois de janvier, souhaitons au microprocesseur un joyeux non anniversaire. Inventé en novembre 1971, la première puce (4004) a aujourd'hui 25 ans et 3 mois. Tiens, cette phrase sonne faux. Attendez, je relie... Bah oui, ça y est, je l'ai trouvé l'erreur ! "Première puce" ? Mon il ! Il me semble qu'un procès est en cours entre Intel et un ancien de Texas Instrument qui prétend avoir inventé quelques semaines avant une bête similaire. Et si ma mémoire est bonne, cela fait maintenant longtemps qu'on n'a pas parlé de cette histoire. Mettons tout le monde d'accord : Intel est bien un précurseur, il a inventé le premier processeur... bogué.


Lutte antipiratage le dérapage

BSA. APP. Clusif. SPA. Difficile de s'y retrouver parmi les organes de lutte contre le piratage informatique. Plus gênant, ces différents organes ne semblent pas tous sur la même longueur d'onde. En envoyant dix milles lettres de menace à des PME-PMI française, le BSA s'est mis à dos - outre les destinataires du courrier - le Clusif, l'APP et le Cigref. Ils reprochent tout d'abord à l'association anglaise de ne pas avoir d'existence légale en France. Le BSA affirme n'avoir qu'un simple rôle de communication et rétorque que si poursuites il y a, celles-ci doivent être le fait des auteurs du logiciel piraté.

Ensuite, un questionnaire joint au courrier (et à retourner au BSA) permet d'établir une véritable radiographie du parc informatique. Inutile de dire la valeur marketing de ces informations. L'émotion est d'autant plus grande, que le numéro de téléphone permettant un droit d'accès et de rectification (conformément à la loi informatique et liberté) atterrit chez... Microsoft !
 


DIALogue de sourds

Vous connaissez tous le Club Dial. Ses publicités sont omniprésentes dans la presse, en particulier celle des programmes TV. Je leur ai écrit afin de vérifier l'existence de certains CD musicaux dans leur stock &laqno;en vu d'une future adhésion». Au bout de deux tentatives (la première étant restée infructueuse), j'ai reçu cette réponse :


CD Gags !

  • En essayant le CD-Asc n°33, nous nous somme aperçu que l'un shareware, Symbol Tools 1.2, était offert en version complète (option register du menu help). Nous avons tout d'abord cru à une gaffe de l'éditeur DP Tool Club. Pour vérifier, nous avons téléchargé à nouveau le fichier de démonstration sur la page Web de l'éditeur Anvory Software (www.one-o.com/~avrsoft). Rebelote, il s'agit bien de la même version... Quelle générosité!
  • Les lecteurs du magazine PC Fun auront constaté qu'ils peuvent pratiquement commander tous les anciens numéros sauf les deux premiers, dont le stock est épuisé. Il n'y a rien d'étonnant jusqu'ici. Un autre numéro, le neuvième pour être plus précis, était lui aussi en rupture de stock quelques jours après sa parution. Une personne a malencontreusement interverti deux CD-Rom du jeu Magic Carpet 2 : la version de démonstration et la version de test destinée aux journalistes. Du coup, les lecteurs ont retrouvé sur le CD-Rom du mois une version quasi complète de ce jeu ! Un collector...
  • La personne chargée de la sélection des sharewares pour le magazine MacWorld n°4 (Groupe IDG) a choisi MacBench, un programme qui n'a rien d'un shareware mais, qui plus est, appartient au groupe concurrent Ziff Davis. Plusieurs dizaines de milliers de CD-Rom ont été produits avant que les responsables ne se rendent compte de leur erreur, heureusement avant la mise en kiosque. Un arrangement amiable n'ayant pu aboutir, tous ont été détruits.
  • Microsoft, éditeur de virus ? On pourrait le croire... En France, le CD-Rom de démonstration des Visual Tools (édité l'été dernier) était infecté par Concept (macro Word). En grande Bretagne, c'est le CD-Rom mensuel d'information à l'attention des partenaires de la société qui était infecté avec Wazzo (macro Word lui aussi). J'aimerais connaître la solution anti-virus utilisée en interne chez Microsoft. Un outil maison probablement.

 

Phote !

Les lecteurs de Compatibles PC Magazine ont pu découvrir au mois de septembre dernier une publicité pour un nouveau service de transfert de photos sur disquettes. A cette occasion, la société Extra Film proposait une offre promotionnelle avec une réduction de 60 % à la clef. Seul hic, l'enveloppe fournie pour l'envoie des photos annonçait que cette offre était "réservée aux lecteurs de Home PC".





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien sur les réseaux sociaux !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn

Vous pouvez aussi recopier librement son contenu ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Retour aux archives
Retour à l'accueil
[RSS]
Legal & cookies