Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

[accueil]  [menu]  [marions-nous !]  [chercher]


Paru dans Le Virus Informatique n°32
2017-06-11 00:00
CR

Kaspersky sexecuse



L'Advertising Standards Agency (ASA, équivalent au « Bureau de Vérification de la Publicité ») a interdit une réclame télévisée de Kaspersky au Royaume-Uni. Pour promouvoir ses solutions de sécurité, la société russe – qui a présenté ses excuses depuis – montrait une demoiselle déboutonner son chemisier et se prendre en photographie dans un miroir avec son téléphone en disant qu'elle veut se montrer « seulement à [son] petit ami. » L'autorité a reçu plein de plaintes et a qualifié la vidéo d'« irresponsable » car, même si elle était diffusée après 21 h, elle aurait pu être vue par des enfants et adolescents, qui auraient pu croire qu'il est normal d'envoyer des images à caractère sexuel par téléphone. Moralité (à part que nous sommes d’accord avec sa réaction) ? En 2017, le nombril est considéré comme sexuel dans ce pays.

Retour à l'article principal




Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

[homepage] [RSS] [archives]
[contact & legal & cookies] [since 1997]