ACBM - Le Virus Informatique qui vous défend !Retour à l'accueilLes brèvesLe magasinContacts Ecrire dans le virusListe de diffusionPetites annoncesLes concours



Paru dans Le Virus Informatique n°32
2017-06-11 00:00
CR

Tinder victime d’un aspirateur


Besoin d’un autre exemple pour démontrer notre propos ? Stuart Colianni a développé un script qui a récupéré 40 000 photos de personnes autour de San Francisco sur l’application de rencontres Tinder et a mis l’archive a disposition de tous (avec le script en bonus, les profils étant qualifiés de « pute » dans le code) pour – affirme-t-il – entraîner des outils d’intelligence artificielle. Non seulement l’extraction a été effectuée de manière illégale, mais on ne sait pas ce qu’il adviendra désormais des données : l’archive qui était herbergée chez un service de Google a été supprimée, mais il en reste certainement des copies dans la nature. Et avec des outils d’identification sur d’autres réseaux sociaux, ces utilisateurs de Tinder ne seraient plus anonymes pour la plupart. Une condamnation éventuelle du pirate n’y changera rien. Laxiste, Tinder n’avait visiblement rien prévu sur le plan technique pour contrer une telle aspiration massive de ses données.

Retour à l'article principal




Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien sur les réseaux sociaux !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn

Vous pouvez aussi recopier librement son contenu ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Retour aux archives
Retour à l'accueil
[RSS]
Legal & cookies