ACBM - Le Virus Informatique qui vous défend !Retour à l'accueilLes brèvesLe magasinContacts Ecrire dans le virusListe de diffusionPetites annoncesLes concours



Paru dans Pirates Magazine n°16
2004-11-01 00:00

Couverture Pirates Magazine n°16


16

couverture Pirates Magazine 16



AU SOMMAIRE DE CE NUMÉRO

Hier, aujourd'hui, demain
  
L'actualité du hacking et du piratage

   A la une : l'espionnage téléphonique à la portée de tous ! Le problème de sécurité que nous avons révélé dans Virus 26 est plus grave que nous pensions. Et tout n'a pas été corrigé, malgré les promesses de France Telecom.

   Retrouvez ici le listing de hxvdeux

Téléchargement
  
Entre chiens et chartes

Portrait
  
Ces pirates célèbres

Banc d'essai
  
Les logiciels de protection

Droit
  
La Loi informatique et liberté

Antivirus
  
Les bombes de décompression

   Les antivirus prétendent détecter les virus stockés dans les fichiers ZIP. Nous les avons soumis à un test extrême. Résultat : 4 antivirus sur 5 n'ont plus rien détecté !

Escroquerie
  
Déjouez le phishing

Espionnage
  
Vos logiciels trop bavards

   A cause de défauts de conception dans vos logiciels, des informations confidentielles peuvent s'échapper de votre PC. Découvrez comment vous protéger !

 Pas à pas
  
Cryptez une partition Linux

Stéganographie
   Une miss Playboy (véridique !) a développé un logiciel pour protéger vos fichiers. Découverte !

Carte à puce
  
Les secrets de l'authentification

BD
  
Monogame

 

ÉDITO :

Remercié par de nombreuses sociétés (fournisseurs d’accès Internet, La Poste, banque...) pour les avoir aidées à se protéger de failles, Pirates Mag’ n’a pas été apprécié par la Commission paritaire des publications et agences de presse (cabinet du Premier Ministre) qui lui reproche, au contraire, depuis l’arrivée de M. Raffarin, de faciliter le piratage. Résultat, le magazine a vu son taux de TVA et autres grimper, au point de fermer puisqu’il se refusait à répercuter cette hausse sur ses lecteurs. Ce n’est pas à eux de combler ainsi le trou dans les caisses de l’Etat ! Car si le magazine avait vraiment un contenu illégal, il aurait été interdit purement et simplement, c’est évident.
Après des mois de travail, nous espérons avoir enfin trouvé des solutions permettant le retour de Pirates Mag’. Elles passent notamment par un papier de moins bonne qualité, mais qui nous permettra même de baisser le prix et de devenir accessibles à encore plus de monde ! Après tout, c’est le contenu qui est important.
Nous allons, par ailleurs, faire une nouvelle demande d’agrément à la CPPAP. Le magazine a été, comme d’habitude, lu et relu, nous ne voyons pas quel article pourrait aider les pirates et nous être reproché. En cas de nouveau refus, nous attendons que l’administration nous donne les références exactes de chaque phrase qui lui pose problème. Et si elle nous condamne à nouveau en nous refusant le droit de présenter une légitime défense, la prochaine étape sera l’asile politique de la rédaction dans un pays mieux géré et plus respectueux de la presse, d’où nous pourrons continuer à vous informer sans censure.

PS À la dernière page d’un apprécié confrère, on peut lire « Misc propose des articles complets et pédagogiques afin d’anticiper au mieux les risques liés au piratage et les solutions pour y remédier, présentant pour cela des techniques offensives autant que défensives, leurs avantages et leurs limites, des facettes indissociables pour considérer tous les enjeux de la sécurité informatique ». Malgré cela, Misc vient de voir son agrément de CPPAP renouvelé pour cinq ans.

16





Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien sur les réseaux sociaux !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn

Vous pouvez aussi recopier librement son contenu ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

Retour aux archives
Retour à l'accueil
[RSS]
Legal & cookies