Comment nous avons perdu 230 euros chez CJ Affiliate (Conversant)

[accueil]  [menu]  [marions-nous !]  [chercher]


2016-02-26 10:27

Google veut nous censurer, virons Google !


Comme nous l'avons indiqué, nous avons utilisé les publicités de Google Adsense afin de pouvoir financer l'hébergement de notre site Internet. Google nous a menacé de mettre fin à notre contrat si nous ne supprimions pas l'article Au Club Européen du Multimédia (filiale des 3 Suisses), un CD-Rom zoophile et plus ! paru dans Les Puces Informatiques 2. Nous ne savons pas ce que Google reprochait à cet article, un article parfaitement légal qui a d'ailleurs été utilisé par la police pour faire sa propre enquête sur les faits décrits. Nous avons proposé de supprimer la publicité de la page concernée, mais Google a exigé que l'article soit purement et simplement supprimé de notre site. Nous avons alors pensé l'héberger sur un autre site, sans publicité. Sauf qu'il y a eu un autre incident...
En effet, plus tard, nous avons soumis notre site à Google News, afin que ses articles soient référencés dans le moteur de recherche à la rubrique dédiée aux sociétés de presse. Google a refusé à plusieurs reprises cette intégration. Nous avons demandé à la société pourquoi, nous n'avons jamais eu de réponse. Et pendant que nos articles peut être trop indépendants et critiques sont refusés, Google News référence au moins une publicité cachée au mépris de la loi (lire l'article Casino.com : la roulette ruse dans Virus Info 27) !
Google n'a pas à décider ce que les lecteurs doivent lire ou non. La société abuse de son poids sur Internet et, même s'il est tard, il reste temps d'entrer en résistance active. Pour commencer, nous avons décidé de supprimer les publicités Google Adsense de notre site, puis sa barre de recherche, remplacée par celle de DuckDuckGo, entreprise plus respectueuse de la vie privée de toutes façons. Pour le moment, nous laissons le lien Google+ en bas de page (voué à disparaître), mais nous savons qu'il est peu probable que vous cliquiez dessus et il est donc inoffensif. Et dans de prochains articles, nous expliquerons comment résister en tant qu'utilisateur si vous tenez à votre liberté de penser et d'agir !
Jean Némard


Vous aimez cette page ? Partagez-en le lien !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Reddit

Vous pouvez recopier librement le contenu de cette page ailleurs (en indiquant le lien de cette page), mais sans le modifier ni en faire un usage commercial. Ce contenu est sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.
Creative Commons License

[homepage] [RSS] [archives] [legal & cookies] [since 1997]