La page personnelle d'Olivier Aichelbaum


Métier : journaliste. Passion : l'investigation

Bonjour ! Mon nom est Olivier Aichelbaum. Au milieu des années 1990, j’ai fait mes débuts dans la presse informatique comme journaliste pigiste. A cette époque, c’était l’euphorie dans les kiosques, il y avait une pléthore de magazines, mais tous se ressemblaient plus ou moins. A mon goût, cette presse était uniformisée, admirative à tort de nombreux nouveaux produits, trop dépendante de ses annonceurs publicitaires. Je me suis dit qu’il y avait autre chose à faire, un autre regard à apporter aux lecteurs. C’est ainsi que j’ai eu l’idée de créer ma propre société de presse. J’avais alors 25 ans, et pas plus de 1500 € d’économies en poche. Je me suis lancé dans l’aventure. J’ai créé ACBM.
Avec beaucoup de travail (plus de 70 heures par semaine, des années sans aucun congé), un salaire minimal, l’aide d’une équipe de passionnés tous aussi épris de liberté d’expression et motivés par le goût de l’investigation, j’ai lancé plusieurs magazines indépendants : Le Virus Informatique (généraliste axé sur la défense des consommateurs), Les Puces Informatiques (consacré aux vieux ordinateurs et aux bons plans), Pirates Magazine (sur le monde du piratage et du hacking) et Pocket Videogames (tout sur les jeux vidéo de poche).
Les droits et devoirs du métier de journaliste sont les valeurs que je respecte. Le métier, l’investigation, repose sur une base fondamentale : un sujet nous intéresse et nous voulons le traiter ? Alors, systématiquement, se poser des questions et les poser aux personnes directement concernées. Interroger, se documenter, multiplier les points de vue sur un sujet, surtout s’il est épineux. Je n’avais jamais reçu de menaces pour avoir posé une simple question. Jusqu’à une date récente.

1e partie : fr.comp.securite.virus
2e partie : en cours (aperçu)
3e partie : en cours (annexe 1)
4e partie : en cours (Un ancien modérateur de fcs témoigne, L'affaire CheckSpy)


Quelques interventions plus ou moins longues dans les médias (liste non exhaustive) :

Radio France Internationale (6 juin 2005)
lexpress.mu (15 mai 2004)
Libération (3 février 2004)
ZDNet (8 novembre 2001)
AFP (5 mai 2000)


Soutien aux initiatives pour la conservation du patrimoine informatique (liste non exhaustive) :

Vieuxordis, objectif : fédérer les initiatives associatives et individuelles pour l'ouverture de musées de l'informatique, la création de nouveaux logiciels et matériels pour les vieux ordinateurs, etc.
Meka, un émulateur Sega Master System, Game Gear, Colecovision, etc.
JavaNESe, un émulateur NES en Java.
Multipurpose SLAP computer, la page de l'ordinateur inconnu.
Squale, la page d'un ordinateur français rarissime.
Alice 8000, une page consacrée à un autre ordinateur français rarissime.
Liste ATW800, pour les quelques amateurs d'Atari Transputer Workstation.
Okazoo, site de petites annonces gratuites entre passionnés.

Dans le but de créer un musée réel et on-line sur la micro-informatique française, n'hésitez pas à me contacter si vous avez travaillé pour un constructeur français dans les années 1970-1980, un éditeur de logiciels, un magazine, etc. Je cherche notamment des informations sur le Squale, le TO16 à base de 68000, l'Alice 8000, les Hector MX, mais aussi les machines plus courantes (les autres Thomson, Hector, Exelvision, Alice, Goupil...) et les anciennes consoles de jeu (Pong divers, Jopac/Videopac Brandt...). Les informations disparaîssent au fur et à mesure, aidez-nous à créer une mémoire de cette période avant qu'il ne soit trop tard !


Soutien associatif (liste non exhaustive) :

BSA : Bidouilleurs Sans Argent, logiciels gratuits, dont véritables abandonwares.
GNUArt, art libre sous licence GNU GPL.
Armée du salut : partageons !


Détente :

L'affaire Goldorak, vue dans Le Monde, Télé Star, Joypad, etc.
Retrouvez-moi sur les forums ACBM.


Me contacter.





Hébergement SNM